« Drupal | Accueil | "ce qui se conçoit bien... »

18 mai 2007

Commentaires

Nicolas Réau

Mais du coup Brelitis est beaucoup moins parlant que Jurisoft (ce qui a peu d'importance si l'outil n'est utilisé qu'en interne j'imagine?).

Mathieu Ollivier

C’est en effet moins parlant pour des personnes extérieures au monde la propriété industrielle mais cela a une signification bien précise pour des personnes de formation juridique. Brelitis c’est la jonction de « Bredema » et « litis » qui vient de l’expression latine « In limine litis » signifiant « au commencement du procès ». Pour une définition plus précise : http://www.dictionnaire-juridique.com/definition/in-limine-litis.php

Bredema a préféré changer de nom car la plateforme sera peut être ouverte sur l’extérieur dans le futur. Dans un premier temps à leurs confrères, mais éventuellement à tout le monde comme les plateformes actuelles de diffusion de jurisprudences. Voir la liste de sites de jurisprudence sur http://www.droit.org/jurisp.html#jurid

Cependant les articles de jurisprudence insérés dans Brelitis provenant des ces sites, le problème est de savoir si Bredema peut les diffuser sur internet sans l’accord des auteurs…
Un problème de propriété industrielle peut en cacher un autre !

MartinRD

Brelitis, ça fait un peu conjonction de "brèle" (http://www.cnrtl.fr/lexicographie/br%C3%A8le) et de "Bilitis" ( http://fr.wikipedia.org/wiki/Bilitis ). Mais c'est peut-être seulement moi ;-)

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.