« La dernière ligne droite | Accueil | A mon tour d'entrer en scène... »

05 juin 2007

Commentaires

Sylvaine

La présentation est très web 2.0 !! Nous nous en inspirerons pour la journée KM ;)

Mais ils ont oublié une chose : l'entreprise 2.0 devrait travailler avec Weavlink pour un recrutement de collaborateurs plus efficace !

Nicolas Réau

Cette presentation inspire decidemment beaucoup de monde... :p

Bertrand  Duperrin

Comme tout le monde j'ai crqué devant cette présentation quand je l'ai vue...

Mais comme me l'a fait remarquer un de mes lecteurs elle est très centrée sur l'outil et pas sur l'utilisateur qui n'est que le faire valoir des dits outils. N'oublions pas que le coeur du 2.0 c'est l'employé 2.0 sans qui rien ne se fera. Une donnée tellement évidente qu'on l'oublie un peu trop souvent. Mais le web 2.0 n'est il pas centré sur l'utilisateur ?

Que quoi méditer quelques temps.

Sylvaine

Sur la slide 32, qu'est-ce que le logo W ?

Charles-Henry Mattei

Aucune idée pour le logo W.

Sinon contrairement à ce qui a été dit plus haut, je suis loin d'être sous le charme de cette présentation qui fait un peu gamin (c'est peut-être à la mode).

Pour moi c'est impossible que tout le monde regardent les blogs de son voisin ou regarder les podcasts.
Franchement quand je rentre chez moi j'ai autre chose à faire que de continuer à bosser et passer ses heures à regarder les blogs et à écrire des articles pendant qu'on est au boulot c'est pas très constructif.

Le wiki par contre je suis tout a fait d'accord, je l'utilise souvent.

Linkedin, je connais pas grand monde dans ma société qui y soit, et d'ailleurs quand Mr. Fouchécour ou Mr. Ishiomin sont venus au rendez vous avec mon maitre de stage, ils ont donné leur carte de visite (procédé qui va être dur à remplacer) et pas leur identifiant Linkedin ^^

En passant je trouve le site de linkedin assez mauvais comparé a ce qu'on peut voir avec Weavlink ;)

Bertrand  Duperrin

Le W c'est le logo wordpress.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.